ERASMUS + PRÈS DE 15 MILLIARDS D’EURO DE DOTATION

Erasmus change en Erasmus +, depuis janvier 2014. Après des marchandages entre les États membres de l’Union Européen, le programme d’aide à la mobilité des jeunes se verra finalement doté d’un budget de 14,774 milliards d’euros jusqu’en 2020.

Ce programme reste aujourd’hui un des meilleurs moyens pour apprendre l’espagnol, pour apprendre l’anglais ou encore le chinois.

4 millions de personnes en 7 ans

Il s’agit d’un budget supérieur de 40 % à celui de 2007 à 2013. La hausse se fera de façon progressive. Mais cela reste une bonne nouvelle pour les étudiants dans la mesure où les 110 millions d’euros alloués à la France en 2013 devient 220 millions en 2014.

L’augmentation de cette dotation a pour but d’accroitre le nombre des personnes qui bénéficient de cette aide à la mobilité. Alors qu’ils étaient 2,7 millions auparavant, les jeunes ressortissants des 33 pays signataires qui vont bénéficier de ce programme seront au nombre de 4 millions.

Erasmus + comprend toutes les aides à la mobilité

Avec la mise à jour, Erasmus réunit désormais toutes les aides à la mobilité pour ne citer que l’Erasmus des étudiants, le Comenius des lycéens, le Leonardo Vinci  des apprentis, le Gundtvig des adultes.

Erasmus + permet aux étudiants de faire des études ou des stages à l’étranger deux fois tout au long de leur parcours, soit une fois en premier cycle et une autre en master. Ils peuvent aussi partir en Suisse, en Turquie, à Norvège ou en Islande.

Une stratégie basée sur l’encouragement des adultes

Dans le cadre de ce programme, Bruxelles veut commencer par inciter les personnels enseignants et administratifs à aller exercer leur métier à l’étranger pour étudier et observer les bonnes pratiques d’un pays hôte. À leur retour, ils encourageront leurs élèves et étudiants à adopter la même démarche pour l’enrichissement de leurs connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *